Le hijab c'est quoi ?

Le hijab est un terme utilisé pour décrire le voile ou le foulard porté par certaines femmes musulmanes dans le monde entier. Le hijab est considéré comme une forme de modestie et de pudeur et il est perçu comme une partie importante de l’identité culturelle et religieuse de nombreuses femmes musulmanes.  Le hijab est également une manière de protéger la femme contre les regards indiscrets et de lui permettre de se concentrer sur sa foi et sur sa spiritualité.

Le port du hijab est souvent considéré comme une expression de la foi musulmane, mais il est également perçu comme un moyen de résister à la pression de la société pour adopter un certain type de look ou de comportement. De nombreuses femmes musulmanes qui portent le hijab font le choix de le porter en tant qu’affirmation de leur identité et de leurs croyances et elles considèrent le hijab comme une partie importante de leur personnalité.

 

Il existe de nombreuses variations du hijab, selon les cultures la façon de le porter peut changer, en termes de couleurs, de style et de tissu. On retrouve les voiles en matière jazz, en soie de Médine, en mousseline, à attacher ou à enfiler…

Le hijab peut être porté de différentes manières selon les préférences personnelles et les coutumes culturelles. Oriental Dressing vous propose un large choix de voiles, autant confortables que doux ainsi que diverses couleurs afin que vous trouviez le voile qui vous ressemble le plus, clique ici( ICI TU MET UN LIEN SUR LE MOT DIRECTION LA PAGE 3NOS HIJABS ») pour les découvrir Mais on ne s’arrête pas là ! Oriental Dressing vous propose de nombreux accessoires ainsi que des tenues de plage pour vivre un été sans se soucier de ce que vous allez porter.

Son origine

Il est important de comprendre plusieurs liens liés au hijab et à la pudeur. La première est que, jusqu’à la fin du siècle dernier, la modestie était la norme à travers l’histoire. Si nous consultons des écrits historiques de différentes périodes, nous constatons que dans presque toutes les sociétés, les femmes se couvraient modestement.

Le deuxième point est que l’humilité fait partie intégrante de nombreuses religions du monde, en particulier le judaïsme, le christianisme et l’islam. Le port du hijab existait dans les lois religieuses préislamiques, par exemple Maryam, la mère d’Issa (Jésus), n’était que rarement représenté sans un couvre-chef traditionnel. Aujourd’hui, les femmes juives et chrétiennes se couvrent également de la même manière que les femmes musulmanes. C’est l’un des liens communs de ces trois religions.

L'évolution du voile à travers les différentes époques

Les premiers écrits historiques faisant référence au fait de se couvrir la tête, pour les femmes, remontent aux textes légaux assyriens du 13e siècle avant J.-C.  Seules les femmes de la noblesse se couvraient alors la tête.  Il était interdit aux prostituées, aux esclaves et aux femmes pauvres de faire de même.  Il existe des traces écrites faisant référence à divers couvre-chefs, chez les femmes, au sein des empires grec et romain.

À Rome, le couvre-chef était associé à la prière et à la piété, tandis qu’en Grèce, certaines poteries et sculptures de l’époque laissaient croire que les femmes considérées comme respectables se couvraient la tête lorsqu’elles quittaient la maison. Les opinions sur cette question varient au fil de l’histoire et des découvertes archéologiques, mais ce qui est certain, c’est que le fait que les femmes se couvrent la tête était bien une réalité de l’époque.

1Corinthiens 11:5 dit : « Mais si une femme prie ou prophétise la tête non couverte, elle fait outrage à son chef à elle, car elle se place ainsi sur le même plan qu’une «femme tondue». »  Les femmes chrétiennes d’autrefois se couvraient la tête non seulement à l’église, mais aussi en public, et elles perpétuèrent cette pratique jusqu’aux 19e et 20e siècles (selon les pays), avant qu’elle ne décline rapidement par la suite. À Corinthe et à travers l’histoire du christianisme, le fait de se couvrir la tête était considéré comme un signe de soumission à l’autorité, à Dieu et au mari (c’est toujours le cas chez certaines dénominations chrétiennes).

 Dans le judaïsme, il n’est pas obligatoire pour les femmes de porter un voile ou un hijab. Cependant, certaines femmes juives choisissent de porter un voile ou un hijab en signe de modestie et de pudeur, ou en référence à des coutumes ou des pratiques religieuses traditionnelles. 

Selon les croyances islamiques, il est enseigné que la Torah est une révélation divine donnée au peuple juif par Dieu, qui contient des enseignements et des lois qui guident la vie religieuse et spirituelle du peuple juif. Les musulmans croient que la torah est le premier livre révélé à Abraham (que la paix soit sur lui) pour le peuple de cette époque là. Ensuite le christianisme apparut la Bible qui est également considérée comme la Parole de Dieu, contenant des doctrines et des lois qui guident la vie spirituelle des chrétiens de ces temps.

 Pour finir, l’islam est arrivé et le coran fu le dernier livre révélé, les musulmans croient en Abraham que la paix soit sur lui ainsi qu’en Jésus que la paix soit sur lui et finalement à Mohamed que la paix et le salut soient sur lui.

Les musulmans suivent alors la dernière religion révélée, qui invite les croyantes  à porter le voile.

 

Ce que le Coran nous dis

Le Coran ne mentionne pas explicitement le mot « hijab », mais il contient des versets qui sont interprétés comme étant une injonction à la pudeur et à la modestie pour les femmes musulmanes. Voici un exemple de verset coranique que nous allons développer : 

« Et dis (1) aux croyantes (2) de baisser leurs regards (3) de préserver leurs sexes (4) et de ne montrer de leurs atouts que ce qui est apparent (5). Et qu’elles couvrent leurs jouyoub (6) avec leurs khoumour (7)… » Sourate n* 24 an Nour Verset 31

(1) C’est -à -dire qu’Allah adresse cet ordre à Son Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui). Il est évident qu’à la base, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) se doit de transmettre tout le Coran aux gens. Mais parfois certains versets, comme celui que nous expliquons, commencent par le terme ‘Dis’. Quelle est la sagesse de cela ? La réponse est que cela indique l’importance toute particulière de l’information ou de l’ordre qui va suivre dans le verset.

(2) Allah a dit : ‘Dis aux croyantes’ et n’a pas dit ‘Dis aux femmes’. Ceci afin de rappeler aux croyantes que leur foi doit les pousser à accepter et à mettre en pratique les ordres qui vont suivre.


(3) Il faut préciser que dans les termes arabes, on comprend que certains regards sont interdits et d’autres sont permis

  • Le regard d’envie d’une femme vers un homme qui n’est pas son époux est interdit par consensus des savants.
  • Le regard d’une femme vers un homme étranger qui n’est pas un regard d’envie est permis 

 Ceci est l’avis de la majorité des savants pour ce dernier point.

 (4) Allah a ordonné aux croyantes de préserver leurs sexes. Ceci comprend deux   choses :

  • La première est le fait que les croyantes doivent préserver leurs sexes des choses qu’Allah leur a interdits comme la fornication, l’homosexualité, la masturbation…
  • La seconde est qu’elles doivent cacher leurs sexes du regard des gens qui n’ont pas le droit de les voir.

 

(5) Le sens des atouts apparents que les croyantes peuvent montrer est le visage et les mains et rien d’autre en dehors de cela.

(6) Le terme jouyoub est le pluriel du terme jayb qui désigne l’ouverture dans le vêtement par lequel on sort la tête. 

(7) Le terme khoumour est le pluriel du terme khimar. Le khimar désigne le vêtement avec lequel la femme couvre sa tête.

 

Ainsi, dans ce verset, il y a deux éléments qui indiquent l’obligation pour la femme musulmane de porter un voile et de cacher ses cheveux en présence d’hommes étrangers :

 1 – Allah a ordonné aux femmes de ne montrer en présence d’hommes étrangers que leurs atouts apparents qui sont leurs visages et leurs mains et donc forcément leurs cheveux doivent être cachés. 

2 – Allah a ordonné aux femmes de porter un voile qui couvre leurs têtes et donc de cacher leurs cheveux et qui doit descendre pour cacher leurs poitrines. 

En résumé il ressort du coran que le voile est une obligation religieuse que la femme musulmane doit respecter des lors qu’elle est pubère, il n’y a pas de divergence sur ce point.